Votre recherche a donné 79 résultat(s)

  • 4988133
    Affiches Electorales
    4988133
    Affiches Electorales
    PERPIGNAN, FRANCE - CIRCA 1970: Affiches appelant à voter 'Oui à l'Europe dans le respect de la personnalité des nations', circa 1970, Perpignan, Pyrénées-Orientales, Languedoc-Roussillon, France.

    Crédit : Jean RIBIERE/GAMMA-RAPHO
    Affiches Electorales
    PERPIGNAN, FRANCE - CIRCA 1970: Affiches appelant à voter 'Oui à l'Europe dans le respect de la personnalité des nations', circa 1970, Perpignan, Pyrénées-Orientales, Languedoc-Roussillon, France.

    Jean RIBIERE/GAMMA-RAPHO

  • GAS2078149_031
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    GAS2078149_031
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    Des drapeaux des Etats membres de l'Union Eurpoeenne.
    Crédit : Pool DEMANGE/MARCHI/GAMMA
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    Des drapeaux des Etats membres de l'Union Eurpoeenne.
    Pool DEMANGE/MARCHI/GAMMA

  • GAS2078149_017
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    GAS2078149_017
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    Les deputes dans l'hemicycle du Parlement Europeen.
    Crédit : Pool DEMANGE/MARCHI/GAMMA
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    Les deputes dans l'hemicycle du Parlement Europeen.
    Pool DEMANGE/MARCHI/GAMMA

  • K007784-A4
    PLEVEN ET SCHUMAN ACCUEILLIS A LA CONFERENCE DE SANTA MARGHERITA EN ITALIE 1951
    K007784-A4
    PLEVEN ET SCHUMAN ACCUEILLIS A LA CONFERENCE DE SANTA MARGHERITA EN ITALIE 1951
    February 14, 1951. Upon their arrival to Santa Marguerita in Italy for a conference on Franco-Italian cooperation in the context of the European Union, René PLEVEN, president of the Council of France, and Robert SCHUMAN (right), French foreign affairs minister, are welcomed by a crowd of students holding signs in favor of Europe and waving the European flag (a white E on a green background.) They are to meet with Italian Council President Alcide DE GASPERI and Foreign Affairs Minister Carol Comte SFORZA.
    Le 14 février 1951, à leur arrivée à Santa Marguerita en Italie pour une conférence sur la coopération entre la France et l'Italie dans le cadre de l'Union européenne, René PLEVEN Président du Conseil en France et le ministre français des relations extérieures Robert SCHUMAN (à droite) sont accueillis par une foule d'étudiants portant des banderoles célébrant l'Europe et agitant des drapeaux européens (le E blanc sur fond vert).
    Ils doivent rencontrer le président du Conseil italien Alcide DE GASPERI et le ministre des relations extérieures Carlo comte SFORZA.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    PLEVEN ET SCHUMAN ACCUEILLIS A LA CONFERENCE DE SANTA MARGHERITA EN ITALIE 1951
    February 14, 1951. Upon their arrival to Santa Marguerita in Italy for a conference on Franco-Italian cooperation in the context of the European Union, René PLEVEN, president of the Council of France, and Robert SCHUMAN (right), French foreign affairs minister, are welcomed by a crowd of students holding signs in favor of Europe and waving the European flag (a white E on a green background.) They are to meet with Italian Council President Alcide DE GASPERI and Foreign Affairs Minister Carol Comte SFORZA.
    Le 14 février 1951, à leur arrivée à Santa Marguerita en Italie pour une conférence sur la coopération entre la France et l'Italie dans le cadre de l'Union européenne, René PLEVEN Président du Conseil en France et le ministre français des relations extérieures Robert SCHUMAN (à droite) sont accueillis par une foule d'étudiants portant des banderoles célébrant l'Europe et agitant des drapeaux européens (le E blanc sur fond vert).
    Ils doivent rencontrer le président du Conseil italien Alcide DE GASPERI et le ministre des relations extérieures Carlo comte SFORZA.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K007782-A4
    OUVERTURE DU CONSEIL DE L'EUROPE 1949 : FOULE MASSEE DEVANT L'HOTEL-DE-VILLE DE STRASBOURG
    K007782-A4
    OUVERTURE DU CONSEIL DE L'EUROPE 1949 : FOULE MASSEE DEVANT L'HOTEL-DE-VILLE DE STRASBOURG
    August 9, 1949. A crowd gathered in front of the City Hall in Strasbourg during the first session of the consultative session of the Council of Europe. The first flag of the European Union flies in front of the building: it is an upside down white E on a green background, designed by the European Movement, an association which, beginning in 1948, worked for the construction of Europe. This Council of Europe was set up to ensure the economic and political integration of the European nations weakened after World War II and confronted by the predominance of the United States and the Soviet Union. Its first tasks were to establish a common market of strategic materials (the European Coal and Steel Community, ECSC, in 1950) and the adoption of a Human Rights Charter applicable to the European countries, and finally, the creation of a Court of Justice. One can notice in this photograph that a cleaning lady is observing the scene from a vaulted window on the first floor to the right.
    Vue le 9 août 1949 à Strasbourg de la foule massée devant l'Hôtel-de-Ville lors de la première séance de l'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe. Le premier drapeau de l'Union européenne flotte sur la façade : il s'agit d'un E inversé blanc sur un fond vert conçu par Mouvement européen, association qui promeut dès 1948 la construction européenne.
    Ce Conseil de l'Europe doit assurer l'intégration économique et politique des pays européens affaiblis après la Seconde Guerre mondiale face à la prédominance des Etats-Unis et de l'U.R.S.S.. Ses premiers travaux vont porter sur la création d'un marché commun sur les matières stratégiques (CECA en 1950 sur le charbon et l'acier) et l'adoption d'une Charte des Droits de l'Homme applicable dans les pays européens et la création d'une Cour de Justice.
    On remarque d'une manière anecdotique qu'à la fenêtre voutée du premier étage à droite, une femme de ménage observe la scène.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    OUVERTURE DU CONSEIL DE L'EUROPE 1949 : FOULE MASSEE DEVANT L'HOTEL-DE-VILLE DE STRASBOURG
    August 9, 1949. A crowd gathered in front of the City Hall in Strasbourg during the first session of the consultative session of the Council of Europe. The first flag of the European Union flies in front of the building: it is an upside down white E on a green background, designed by the European Movement, an association which, beginning in 1948, worked for the construction of Europe. This Council of Europe was set up to ensure the economic and political integration of the European nations weakened after World War II and confronted by the predominance of the United States and the Soviet Union. Its first tasks were to establish a common market of strategic materials (the European Coal and Steel Community, ECSC, in 1950) and the adoption of a Human Rights Charter applicable to the European countries, and finally, the creation of a Court of Justice. One can notice in this photograph that a cleaning lady is observing the scene from a vaulted window on the first floor to the right.
    Vue le 9 août 1949 à Strasbourg de la foule massée devant l'Hôtel-de-Ville lors de la première séance de l'Assemblée consultative du Conseil de l'Europe. Le premier drapeau de l'Union européenne flotte sur la façade : il s'agit d'un E inversé blanc sur un fond vert conçu par Mouvement européen, association qui promeut dès 1948 la construction européenne.
    Ce Conseil de l'Europe doit assurer l'intégration économique et politique des pays européens affaiblis après la Seconde Guerre mondiale face à la prédominance des Etats-Unis et de l'U.R.S.S.. Ses premiers travaux vont porter sur la création d'un marché commun sur les matières stratégiques (CECA en 1950 sur le charbon et l'acier) et l'adoption d'une Charte des Droits de l'Homme applicable dans les pays européens et la création d'une Cour de Justice.
    On remarque d'une manière anecdotique qu'à la fenêtre voutée du premier étage à droite, une femme de ménage observe la scène.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K019992-A4
    PROJET D'UNE ARMEE EUROPEENNE A STRASBOURG 1951
    K019992-A4
    PROJET D'UNE ARMEE EUROPEENNE A STRASBOURG 1951
    From left to right the Foreign Affairs Ministers of 6 different countries. Robert SCHUMAN (France), Alcide DE GASPERI (Italy), Dirk STIKKER (Holland), Paul VAN ZEELAND (Belgium), Konrad ADENAUER (RDA) and Joseph BECH (Luxembourg) met in Strasbourg on December 12, 1952, to carry out the project of a common defense.
    De gauche à droite les ministres des Affaires étrangères de six pays Robert SCHUMAN (France), Alcide DE GASPERI (Italie), Dirk STIKKER (Hollande), Paul VAN ZEELAND (Belgique), Konrad ADENAUER (RFA) et Joseph BECH (Luxembourg) se sont réunis pour réaliser le projet de défense commune le 12 décembre 1951 à Strasbourg.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    PROJET D'UNE ARMEE EUROPEENNE A STRASBOURG 1951
    From left to right the Foreign Affairs Ministers of 6 different countries. Robert SCHUMAN (France), Alcide DE GASPERI (Italy), Dirk STIKKER (Holland), Paul VAN ZEELAND (Belgium), Konrad ADENAUER (RDA) and Joseph BECH (Luxembourg) met in Strasbourg on December 12, 1952, to carry out the project of a common defense.
    De gauche à droite les ministres des Affaires étrangères de six pays Robert SCHUMAN (France), Alcide DE GASPERI (Italie), Dirk STIKKER (Hollande), Paul VAN ZEELAND (Belgique), Konrad ADENAUER (RFA) et Joseph BECH (Luxembourg) se sont réunis pour réaliser le projet de défense commune le 12 décembre 1951 à Strasbourg.

    KEYSTONE-FRANCE

  • KB09136_017
    Traité sur la CECA
    KB09136_017
    Traité sur la CECA
    Signature du traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) à Paris, France le 18 avril 1951.
    Crédit : KEYSTONE-FRANCE/GAMMA-RAPHO
    Traité sur la CECA
    Signature du traité instituant la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) à Paris, France le 18 avril 1951.
    KEYSTONE-FRANCE/GAMMA-RAPHO

  • K007785-A4
    LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE PARAPHENT LE PROJET DU PLAN SCHUMAN 1951
    K007785-A4
    LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE PARAPHENT LE PROJET DU PLAN SCHUMAN 1951
    PARIS, FRANCE - MARCH 19: At the Quai d'Orsay, Professor Walter Hallstein, head of the German delegation for negotiations concerning the ECSC (European Coal and Steel Community), and Jean Monnet, future president of the High Authority of the ECSC and representing France, signing the Schuman Declaration on March 19, 1951in Paris, France.
    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE PARAPHENT LE PROJET DU PLAN SCHUMAN 1951
    PARIS, FRANCE - MARCH 19: At the Quai d'Orsay, Professor Walter Hallstein, head of the German delegation for negotiations concerning the ECSC (European Coal and Steel Community), and Jean Monnet, future president of the High Authority of the ECSC and representing France, signing the Schuman Declaration on March 19, 1951in Paris, France.
    KEYSTONE-FRANCE

  • K003094-A4
    COMMUNAUTE EUROPEENNE DU CHARBON ET DE L'ACIER, CECA 1950
    K003094-A4
    COMMUNAUTE EUROPEENNE DU CHARBON ET DE L'ACIER, CECA 1950
    06/20/1950. The conference of the SIX European nations (France, Belgium, Holland, Italy, Germany and Luxembourg) meeting at the French Foreign Affairs Ministry in Paris to consider Robert SCHUMAN'S proposal for a European production plan for coal and steel. In the back, Robert SCHUMAN, foreign affairs minister, gives a speech.
    Le 20 juin 1950, au ministère français des Affaires Etrangères à Paris, la conférence des SIX nations européennes (France, Belgique, Hollande, Italie, Allemagne, Luxembourg) se réunit pour réfléchir à la proposition de Robert SCHUMAN en faveur d'un plan européen de production du charbon et de l'acier. Au fond, Robert SCHUMAN, ministre des Affaires Etrangères prononce un discours.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    COMMUNAUTE EUROPEENNE DU CHARBON ET DE L'ACIER, CECA 1950
    06/20/1950. The conference of the SIX European nations (France, Belgium, Holland, Italy, Germany and Luxembourg) meeting at the French Foreign Affairs Ministry in Paris to consider Robert SCHUMAN'S proposal for a European production plan for coal and steel. In the back, Robert SCHUMAN, foreign affairs minister, gives a speech.
    Le 20 juin 1950, au ministère français des Affaires Etrangères à Paris, la conférence des SIX nations européennes (France, Belgique, Hollande, Italie, Allemagne, Luxembourg) se réunit pour réfléchir à la proposition de Robert SCHUMAN en faveur d'un plan européen de production du charbon et de l'acier. Au fond, Robert SCHUMAN, ministre des Affaires Etrangères prononce un discours.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K007724-A4
    CONFERENCE DES SIX POUR POUR L'ETABLISSEMENT DE LA CECA 1950
    K007724-A4
    CONFERENCE DES SIX POUR POUR L'ETABLISSEMENT DE LA CECA 1950
    At the Ministry of Foreign Affairs at the Quai d'Orsay in Paris on June 20, 1950, a Belgian delegation is present in the Salon de l'Horloge for a six-nation conference (France, Belgium, Italy, Germany, Holland, Luxembourg) which was to elaborate the coal-steel pool in Western Europe. That is to day, to develop a common market on these two strategic elements, as proposed by Robert SCHUMAN, the French Minsiter of Foreign Affairs. Seated on the left (2nd) is Paul VAN ZEELAND, the Belgian Minister of Foreign Affairs.
    During this conference, the six European nations represented adhered to SCHUMAN's proposition, which obtained the endorsement of the Assembly of the Council of Europe in August 1950. The treaty of Paris instituted the C.E.C.A. (European Community of Coal and Steel) on April 18, 1951.
    Le 20 juin 1950, au ministère des Affaires Etrangères, Quai d'Orsay à Paris, une délégation belge est présente dans le Salon de l'Horloge pour une Conférence des Six (France Belgique, Italie, Allemagne, Hollande, Luxembourg) qui doit élaborer le pool charbon-acier en Europe Occidentale, c'est-à-dire un marché commun sur ces deux éléments stratégiques tel que l'a proposé Robert SCHUMAN, ministre français des Affaires Etrangères. Assis à gauche (2ème), Paul VAN ZEELAND, ministre belge des Affaires Etrangères.
    Au cours de cette conférence, les six nations européennes représentées adhèrent à la proposition de SCHUMAN qui obtient l'aval de l'Assemblée du Conseil de l'Europe en août 1950. Le traité de Paris institue la C.E.C.A. (Communauté européenne du Charbon et de l'Acier) le 18 avril 1951.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    CONFERENCE DES SIX POUR POUR L'ETABLISSEMENT DE LA CECA 1950
    At the Ministry of Foreign Affairs at the Quai d'Orsay in Paris on June 20, 1950, a Belgian delegation is present in the Salon de l'Horloge for a six-nation conference (France, Belgium, Italy, Germany, Holland, Luxembourg) which was to elaborate the coal-steel pool in Western Europe. That is to day, to develop a common market on these two strategic elements, as proposed by Robert SCHUMAN, the French Minsiter of Foreign Affairs. Seated on the left (2nd) is Paul VAN ZEELAND, the Belgian Minister of Foreign Affairs.
    During this conference, the six European nations represented adhered to SCHUMAN's proposition, which obtained the endorsement of the Assembly of the Council of Europe in August 1950. The treaty of Paris instituted the C.E.C.A. (European Community of Coal and Steel) on April 18, 1951.
    Le 20 juin 1950, au ministère des Affaires Etrangères, Quai d'Orsay à Paris, une délégation belge est présente dans le Salon de l'Horloge pour une Conférence des Six (France Belgique, Italie, Allemagne, Hollande, Luxembourg) qui doit élaborer le pool charbon-acier en Europe Occidentale, c'est-à-dire un marché commun sur ces deux éléments stratégiques tel que l'a proposé Robert SCHUMAN, ministre français des Affaires Etrangères. Assis à gauche (2ème), Paul VAN ZEELAND, ministre belge des Affaires Etrangères.
    Au cours de cette conférence, les six nations européennes représentées adhèrent à la proposition de SCHUMAN qui obtient l'aval de l'Assemblée du Conseil de l'Europe en août 1950. Le traité de Paris institue la C.E.C.A. (Communauté européenne du Charbon et de l'Acier) le 18 avril 1951.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K007728-A4
    JEAN MONNET ET ROBERT SCHUMAN 1952
    K007728-A4
    JEAN MONNET ET ROBERT SCHUMAN 1952
    UNSPECIFIED - CIRCA JULY 23: The two instigators of the ECSC (European Coal and Steel Community), Jean Monnet and Robert Schuman, French foreign affairs minister, at the time the ECSC was put into effect, during this month of July, Jean Monnet was named president of the High Authority of the coal-steel pool circa July 23, 1952.
    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    JEAN MONNET ET ROBERT SCHUMAN 1952
    UNSPECIFIED - CIRCA JULY 23: The two instigators of the ECSC (European Coal and Steel Community), Jean Monnet and Robert Schuman, French foreign affairs minister, at the time the ECSC was put into effect, during this month of July, Jean Monnet was named president of the High Authority of the coal-steel pool circa July 23, 1952.
    KEYSTONE-FRANCE

  • K007776-A4
    TRAITE DE ROME INSTITUANT LA CEE ET L'EURATOM 1957
    K007776-A4
    TRAITE DE ROME INSTITUANT LA CEE ET L'EURATOM 1957
    "March 23, 1957, Rome. General view of the 12 member countries come to sign the Treaty of Rome setting up the European Economic Community (EEC) and the European Atomic Energy Community (EAEC) to which will be given the name Euratom. The people present are designated as plenipotentiary of the treaty. From left to right: Paul Henri SPAAK, Belgian foreign affairs minister; Baron Jean Charles SNOY ET D'OPPUERS, secretary general to the Belgian economic affairs minister and president of the Belgian delegation attached to the inter-governmental conference; Christian PINAUD, French foreign affairs minister; Maurice FAURE, French secretary of state for foreign affairs; Konrad ADENAUER, chancellor of the Federal Republic of Germany (fifth position starting from the left); Professor Walter HALLSTEIN, German secretary of state for foreign affairs; Antonio SEGNI, president of the Italian Council of Ministers; Professor Gaetano MARTINO, Italian minister of foreign affairs; Joseph BECH, Luxembourg foreign affairs minister; Joseph LUNS, Netherlands minister of foreign affairs; Johannes LINTHORST HOMAN, president of the Netherlands delegation attached to the inter-governmental conference.
    "
    Vue générale le 25 mars 1957 à Rome des délégués des 12 pays membres venus signer le Traité de Rome instituant la Communauté Economique Européenne (C.E.E.) et la Communauté européenne de l'Energie atomique (C.E.E.A.) à laquelle on a donné le nom d'Euratom.
    Les personnes présentes sont désignées comme plénipotentiaires du traité, de gauche à droite : Paul Henri SPAAK, ministre belge des Affaires étrangères, le Baron Jean Charles SNOY ET D'OPPUERS, secrétaire général du ministère des Affaires économiques en Belgique, président de la délégation belge auprès de la conférence intergouvernementale, Christian PINEAU, ministre français des Affaires étrangères, Maurice FAURE, secrétaire d'Etat français aux Affaires étrangères, Konrad ADENAUER, chancelier fédéral d'Allemagne (5ème place en partant de la

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    TRAITE DE ROME INSTITUANT LA CEE ET L'EURATOM 1957
    "March 23, 1957, Rome. General view of the 12 member countries come to sign the Treaty of Rome setting up the European Economic Community (EEC) and the European Atomic Energy Community (EAEC) to which will be given the name Euratom. The people present are designated as plenipotentiary of the treaty. From left to right: Paul Henri SPAAK, Belgian foreign affairs minister; Baron Jean Charles SNOY ET D'OPPUERS, secretary general to the Belgian economic affairs minister and president of the Belgian delegation attached to the inter-governmental conference; Christian PINAUD, French foreign affairs minister; Maurice FAURE, French secretary of state for foreign affairs; Konrad ADENAUER, chancellor of the Federal Republic of Germany (fifth position starting from the left); Professor Walter HALLSTEIN, German secretary of state for foreign affairs; Antonio SEGNI, president of the Italian Council of Ministers; Professor Gaetano MARTINO, Italian minister of foreign affairs; Joseph BECH, Luxembourg foreign affairs minister; Joseph LUNS, Netherlands minister of foreign affairs; Johannes LINTHORST HOMAN, president of the Netherlands delegation attached to the inter-governmental conference.
    "
    Vue générale le 25 mars 1957 à Rome des délégués des 12 pays membres venus signer le Traité de Rome instituant la Communauté Economique Européenne (C.E.E.) et la Communauté européenne de l'Energie atomique (C.E.E.A.) à laquelle on a donné le nom d'Euratom.
    Les personnes présentes sont désignées comme plénipotentiaires du traité, de gauche à droite : Paul Henri SPAAK, ministre belge des Affaires étrangères, le Baron Jean Charles SNOY ET D'OPPUERS, secrétaire général du ministère des Affaires économiques en Belgique, président de la délégation belge auprès de la conférence intergouvernementale, Christian PINEAU, ministre français des Affaires étrangères, Maurice FAURE, secrétaire d'Etat français aux Affaires étrangères, Konrad ADENAUER, chancelier fédéral d'Allemagne (5ème place en partant de la

    KEYSTONE-FRANCE

  • GAS2078149_038
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    GAS2078149_038
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    Drapeaux Europeen et des Etats membres devant le Parlement.
    Crédit : Pool DEMANGE/MARCHI/GAMMA
    04/23/2009. Parlement Europeen - Illustrations. Des sieges a gagner aux prochaines elections.
    Drapeaux Europeen et des Etats membres devant le Parlement.
    Pool DEMANGE/MARCHI/GAMMA

  • K007777-A4
    CHRISTIAN PINEAU, MAURICE FAURE ET ADENAUER SIGNANT LE TRAITE DE ROME 1957
    K007777-A4
    CHRISTIAN PINEAU, MAURICE FAURE ET ADENAUER SIGNANT LE TRAITE DE ROME 1957
    "March 25, 1957, Rome. Christian PINEAU, French foreign affairs minister; Maurice FAURE, French secretary of state for foreign affairs; and Konrad ADENAUER, chancellor of the Federal Republic of Germany sign the treaty which sets up the European Economic Community (EEC), and Eurotom, the European Atomic Energy Community (EAEC). France, Italy, the Netherlands, Belgian and Luxembourg are the countries signing this treaty of Rome."
    Le 25 mars 1957, à Rome, Christian PINEAU, ministre français des Affaires étrangères, Maurice FAURE, secrétaire d'État aux Affaires étrangères en France et Konrad ADENAUER, chancelier fédéral allemand signent le traité qui institue la C.E.E. (Communauté Economique Européenne) et l'Euratom, Communauté Européenne de l'Energie Atomique (C.E.E.A).
    La France, l'Italie, la R.F.A. (République Fédérale allemande), les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg sont signataires de ce traité de Rome.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    CHRISTIAN PINEAU, MAURICE FAURE ET ADENAUER SIGNANT LE TRAITE DE ROME 1957
    "March 25, 1957, Rome. Christian PINEAU, French foreign affairs minister; Maurice FAURE, French secretary of state for foreign affairs; and Konrad ADENAUER, chancellor of the Federal Republic of Germany sign the treaty which sets up the European Economic Community (EEC), and Eurotom, the European Atomic Energy Community (EAEC). France, Italy, the Netherlands, Belgian and Luxembourg are the countries signing this treaty of Rome."
    Le 25 mars 1957, à Rome, Christian PINEAU, ministre français des Affaires étrangères, Maurice FAURE, secrétaire d'État aux Affaires étrangères en France et Konrad ADENAUER, chancelier fédéral allemand signent le traité qui institue la C.E.E. (Communauté Economique Européenne) et l'Euratom, Communauté Européenne de l'Energie Atomique (C.E.E.A).
    La France, l'Italie, la R.F.A. (République Fédérale allemande), les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg sont signataires de ce traité de Rome.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K1060776
    DE GAULLE ET POMPIDOU A ROME 1967
    K1060776
    DE GAULLE ET POMPIDOU A ROME 1967
    The President of the Republic (centre) and his Prime Minister at the European summit gathered for the 10th anniversary of the Treaty of Rome. 19670325
    Le Président de la République (au centre) et son Premier Ministre au sommet européen réuni pour le 10ème anniversaire du Traité de Rome. 19670325

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    DE GAULLE ET POMPIDOU A ROME 1967
    The President of the Republic (centre) and his Prime Minister at the European summit gathered for the 10th anniversary of the Treaty of Rome. 19670325
    Le Président de la République (au centre) et son Premier Ministre au sommet européen réuni pour le 10ème anniversaire du Traité de Rome. 19670325

    KEYSTONE-FRANCE

  • GA646528_02
    00/03/1997. ARCHIVE: 40E ANNIV. DU TRAITE DE ROME
    GA646528_02
    00/03/1997. ARCHIVE: 40E ANNIV. DU TRAITE DE ROME
    Sicco Mansholt, father of the common agriculture policy
    Crédit : API/GAMMA RAPHO
    00/03/1997. ARCHIVE: 40E ANNIV. DU TRAITE DE ROME
    Sicco Mansholt, father of the common agriculture policy
    API/GAMMA RAPHO

  • K1061380
    MANIFESTATION POUR LE MARCHE COMMUN, LONDRES 1971
    K1061380
    MANIFESTATION POUR LE MARCHE COMMUN, LONDRES 1971
    Movement of young people in Trafalgar Square against some opponents to EEC. 19710607
    Mouvement de jeunes à Trafalgar Square face à des opposants à la CEE. 19710607

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    MANIFESTATION POUR LE MARCHE COMMUN, LONDRES 1971
    Movement of young people in Trafalgar Square against some opponents to EEC. 19710607
    Mouvement de jeunes à Trafalgar Square face à des opposants à la CEE. 19710607

    KEYSTONE-FRANCE

  • K021797-A4
    POMPIDOU ET SA FEMME VOTENT AU REFERENDUM POUR L'ELARGISSEMENT DE LA CEE EN 1972
    K021797-A4
    POMPIDOU ET SA FEMME VOTENT AU REFERENDUM POUR L'ELARGISSEMENT DE LA CEE EN 1972
    04/23/1972. The President of the French Republic Georges POMPIDOU, accompanied by his wife Claude, voting for the 10th referendum organized under the IVth and Vth Republic, on the expansion of Europe. France said "yes" to the entry of Great Britain, Ireland and Denmark in the European Community, but 40% of the electoral body refused to vote on the referendum and 7% of the bulletins were blank or void. The "yes" vote thus represented only 36.11% of those registered, or
    10, 502,551 French citizens.
    Le 23 avril 1972, Georges POMPIDOU, Président de la République Française, accompagné de son épouse Claude, vote lors du dixième référendum organisé sous la IVeme et Veme République, pour l'élargissement de l'Europe.
    La France a dit "oui" à l'entrée de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et du Danemark, dans la Communauté Européenne, mais le référendum a été boudé par 40% du corps électoral et 7 % des bulletins étaient blancs ou nuls. Les "oui" représentaient donc seulement 36,11% des inscrits, soit 10 502 551 citoyens français.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    POMPIDOU ET SA FEMME VOTENT AU REFERENDUM POUR L'ELARGISSEMENT DE LA CEE EN 1972
    04/23/1972. The President of the French Republic Georges POMPIDOU, accompanied by his wife Claude, voting for the 10th referendum organized under the IVth and Vth Republic, on the expansion of Europe. France said "yes" to the entry of Great Britain, Ireland and Denmark in the European Community, but 40% of the electoral body refused to vote on the referendum and 7% of the bulletins were blank or void. The "yes" vote thus represented only 36.11% of those registered, or
    10, 502,551 French citizens.
    Le 23 avril 1972, Georges POMPIDOU, Président de la République Française, accompagné de son épouse Claude, vote lors du dixième référendum organisé sous la IVeme et Veme République, pour l'élargissement de l'Europe.
    La France a dit "oui" à l'entrée de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et du Danemark, dans la Communauté Européenne, mais le référendum a été boudé par 40% du corps électoral et 7 % des bulletins étaient blancs ou nuls. Les "oui" représentaient donc seulement 36,11% des inscrits, soit 10 502 551 citoyens français.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K021101-A4
    ADHESION DU ROYAUME-UNI A LA CEE A BRUXELLES EN 1972
    K021101-A4
    ADHESION DU ROYAUME-UNI A LA CEE A BRUXELLES EN 1972
    Signing in Brussels of Great Britain, Ireland and Norway's adhesion to the European Economic Community and to the European Atomic Energy Community on January 22, 1972.
    Le Premier ministre britannique Edward HEATH entouré du secrétaire d'état aux Affaires étrangères Douglas HOME (à gauche) et Geoffrey RIPPON, chargé aux Affaires européennes, signant à Bruxelles l'adhésion de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et de la Norvège à la Communauté économique européenne et à la Communauté européenne de l'énergie atomique le 22 janvier 1972.

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    ADHESION DU ROYAUME-UNI A LA CEE A BRUXELLES EN 1972
    Signing in Brussels of Great Britain, Ireland and Norway's adhesion to the European Economic Community and to the European Atomic Energy Community on January 22, 1972.
    Le Premier ministre britannique Edward HEATH entouré du secrétaire d'état aux Affaires étrangères Douglas HOME (à gauche) et Geoffrey RIPPON, chargé aux Affaires européennes, signant à Bruxelles l'adhésion de la Grande-Bretagne, de l'Irlande et de la Norvège à la Communauté économique européenne et à la Communauté européenne de l'énergie atomique le 22 janvier 1972.

    KEYSTONE-FRANCE

  • K036583-A4
    LES JOURNAUX ANGLAIS ANNONCENT L'ENTREE DU ROYAUME-UNI DANS LA CEE 1973
    K036583-A4
    LES JOURNAUX ANGLAIS ANNONCENT L'ENTREE DU ROYAUME-UNI DANS LA CEE 1973
    On January 1, 1973, the English population read of the United Kingdom's entry into the common market of the EEC (European Economic Community) on the front page of their daily newspapers.
    Le 1er janvier 1973, les Anglais peuvent lire à la une de leurs journaux quotidiens, l'entrée de la Royaume-Uni dans le marché commun de la CEE (Communauté économique européenne).

    Crédit : KEYSTONE-FRANCE
    LES JOURNAUX ANGLAIS ANNONCENT L'ENTREE DU ROYAUME-UNI DANS LA CEE 1973
    On January 1, 1973, the English population read of the United Kingdom's entry into the common market of the EEC (European Economic Community) on the front page of their daily newspapers.
    Le 1er janvier 1973, les Anglais peuvent lire à la une de leurs journaux quotidiens, l'entrée de la Royaume-Uni dans le marché commun de la CEE (Communauté économique européenne).

    KEYSTONE-FRANCE